Témoignage

Nous avons un objectif dans cette campagne municipale : Redonner les clés du beffroi aux lilloises et aux lillois. Cela passe par leur donner la parole dans notre campagne. Notre site internet est un outil au service des habitantes et des habitants. 

Vous pouvez ici donner votre avis sur Lille, sur votre quartier, sur votre immeuble. 
Vous pouvez raconter une anecdote sur notre ville, positive ou négative. 

Vous pouvez dire ce qui vous plait ou vous déplaît. 
Vous pouvez décrire ce qu'il faudrait changer ou conserver. 

Exprimez vous. 

Déposer une contribution

En vous connectant comme contributeur nous vous demandons de renseigner votre nom et adresse de messagerie. Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

31 Contributions

Bonjour,
> je souhaite connaître les propositions précises des candidats LFI à l'élection municipale de Lille relatives à la qualité de vie dans la ville qui s'est dégradée sur plusieurs aspects pour de nombreux habitants :
> Les transports : la ville de Lille est confrontée ces dernières années à une saturation du trafic routier (voitures, camions, 2 roues hors des pistes cyclables, les vraies pistes cyclables sécurisées manquant cruellement) qui génère pollution, bruit partout et insécurité pour les personnes confrontées à la multiplication des personnes ne respectant pas les règles du code de la route (sentiment de pouvoir rouler à vive allure sans que cela ne soit sanctionné car la police n'est pas présente pour appréhender les infractions, étant plutôt mobilisée sur les manifestations). Dans le même temps beaucoup d'infrastructures sont dégradées dans la ville et prendre le métro est une épreuve après une journée de travail en rajoutant une dose de fatigue et de stress (dégradation des stations, saturation des rames de transport, saleté des rames et des stations mal entretenues, musiques fortes et médiocres diffusées par des hauts parleurs de piètre qualité acoustique qui ne font qu'amplifier une tension et des incivilités perceptibles à tous les instants).
Il y aurait bien d'autres choses à dire, notamment comment mettre fin à un certain clientélisme qui pollue la vie politique lilloise.
> Je vous remercie

Répondre Partager

Nouveau logement construit trop vite = problème dans les logements

Répondre Partager

Solidarité avec le 3éme age ?

Répondre Partager

Wazemmes Voirie, plus de bennes (elles débordent)
Rats ...

Répondre Partager

J'ai le problème de papiers, j'ai pas le droit de travailler ni logement. donc je me sens isolée malgré mes parents, ils sont en france.

Répondre Partager

"Gros" problème de la rue Raspail (Fives) à cause du doublon rue Raspail à Hellemmes

Répondre Partager

D'ici la fin de notre mandat, que les moineaux reviennent au centre ville.

Répondre Partager

Abris bus qui sont retirés

Répondre Partager

Problème de transformation de maison en appartement de faible surface, les poubelles se retrouvent dehors!

Répondre Partager

Incivilités et trafis Fives Wazemmes et moulins

Répondre Partager

Problème de saleté. Pas de nettoyage des égout qui restent bouché.

Répondre Partager

Pas de toilettes publiques

Répondre Partager

Course de voiture ou de quad. Dangereux

Répondre Partager

Beaucoup de nouveaux logement mais pas sociaux
Beaucoup de rats
Trafic (lié à la pauvreté)
Wazemmes

Répondre Partager

Situation désastreuse de la cité des aviateurs à bois blancs

Répondre Partager

Faire en sorte, qu’après la destruction programmée des Aviateurs ("barres" des bois blancs), les habitant.e.s puissent être relogé.e.s dans le quartier, si ils le souhaitent.

Répondre Partager

Bétonisation de Lille, absence d'espace vert

Répondre Partager

Les prix fonciers exorbitant (encadrer les loyers)
Pas d'eau chaude
La loi sur le plafonnement des loyers non effective.

Répondre Partager

Problème isolation
Pas assez d’éclairage dans Moulin
rue pas propre
Insalubrité
Problème de drogue ( Trafic et consommateurs)
Difficulté de trouver un logement

Répondre Partager

Les femmes sont peur le soir à Wazemmes et ailleurs. La solidarité entre les habitants est une des solutions pour réduire l’insécurité.
Aider les gens à se connaitre.

Répondre Partager

J'habite au foyer a Roncq, plein d'humidité. Je suis allergique et sans papier

Répondre Partager

Manque un poteau d'éclairage rue Paul Langevin. La maison est dans le noir dès 17h en hiver.

Répondre Partager

Nous les sans papier on a pas le droit d’avoir un logement et à ce moment même il y a des problèmes avec les gens qui nous hébergent

Répondre Partager

Pour nous les sans papiers, se loger est toujours cher et les propriétaire profite de notre situation et on vit dans des conditions inacceptables.

Répondre Partager

Même étant sans papier, j'habite un immeuble qui me coûte 620€ charge comprise. qui parte dans la main des vendeurs de sommeil. J'aimerai bien qu'on pense aux sans papier sur leurs conditions de sommeil car ils participent à l’économise de la ville.
Et au lieu que le gouvernement dit de choisir les migrant qui vont venir en France. Ils feront mieux de régulariser ceux qui sont sur le territoire.

Répondre Partager

Propreté de la rue, ramassage des feuilles mortes

Répondre Partager

Contraste social entre les différents quartiers

Répondre Partager

Multiplication des poteaux

Répondre Partager

J'habite dans un immeuble de LMH à Lille Sud Résidence 77, pas de femme de ménage depuis 1 ans(ancienne à la retraite)

Répondre Partager

Plus de logement CROUS (décents)

Répondre Partager

Dans chaque immeuble, créer un syndic des locataires avec un droit de vote sur les travaux et la vie de l'immeuble. Réunion annuelle en même temps que le syndic des propriétaires. Chaque côté aura la même valeur

Répondre Partager

Je partage sur ...