Encore un mort dans la rue : stop à l’indifférence !

Encore un mort. Quand ce décompte macabre des morts de la rue cessera-t-il ? Vendredi 25 octobre, un homme sans domicile fixe est décédé à Lille. On ne peut le considérer comme un énième mort de la rue. Il faut stopper l’hypocrisie et l’indifférence. Le bitume ne peut pas être le dernier espace restant à un homme pour survivre. L’État est responsable du crime : par son inaction, par la délégation de ses missions fondamentales à des professionnels et associatifs manquant cruellement de moyens et qui doivent chaque jour  pallier les carences de l’État pour répondre à l’urgence vitale.


Un toit est un droit. Ce droit fondamental est bafoué dans l’indifférence générale. L’article L345-2-2 du Code de l’Action sociale et des familles stipule que « Toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence. » 


Le manque de moyens humains et financiers entraîne le non-respect de la loi et cause la mort de centaines de personnes en France : 612 en 2018.

Devons-nous rappeler que la Métropole européenne de Lille compte 3000 personnes sans domicile fixe ? Que sont devenues les promesses officielles de pérennisation de plusieurs centaines de places en structures d’hébergement d’urgence dans le Nord suite à la dernière trêve hivernale ? Pour tenter d’éviter un nouveau drame, nous devons mobiliser tous les services pour obtenir des réponses, mobiliser l’État et ses représentant.es locaux afin de regarder en face cette misère quotidienne, invisibilisée par des décennies d’abandon de poste de la classe politique.


Décidez Pour Lille souhaite que les réquisitions de logements et de bureaux vides deviennent des leviers d’urgence utilisés par les pouvoirs municipaux. Il faut également que les municipalités fassent pression sur le département et la MEL afin que le dispositif «  Logement d’abord » soit développé et mis en place.


Nos pensées accompagnent la famille du défunt, dont nous tairons le nom par respect pour lui, ainsi que ses compagnons d’infortune.

Nous leur apportons notre soutien moral et leur promettons de redoubler d’efforts pour faire en sorte qu’aucune autre personne ne meure dans la rue.

La rue n’est pas une fatalité et la pauvreté n’est pas un crime.

Je partage sur ...

Derniers articles

Décidez pour Lille présente sa liste!

Décidez pour Lille présente sa liste!

Leave review
Présentation de la liste Décidez pour Lille!
Lire plus
Partir des quartiers pour arriver au beffroi

Partir des quartiers pour arriver au beffroi

Leave review
Retrouvez les principales annonces faites lors de la conférence de presse d...
Lire plus
Investissements : Martine AUBRY et sa majorité en panne

Investissements : Martine AUBRY et sa majorité en panne

Leave review
Lire plus